Nouveau Départ

Programme en ligne pour se reconstruire

Découvrez les 7 étapes nécessaires à la reconstruction avec Julie

Un abus est l’une des choses les plus graves que l’on peut faire subir à une personne. Elle se manifeste de différentes façons, et peut concerner tout type de personnes. Aussi, contrairement à ce qu’on pourrait croire, les victimes d’abus ne sont pas forcément des personnes fragiles ou vulnérables.

De même, les coupables ne sont pas toujours ceux que l’on imagine. Il est donc important de détecter rapidement les premiers signes pour rester sur ses gardes face à une personne susceptible de vous vous faire subir un abus.

Vous n’avez malheureusement pas eu le temps de réagir ? Alors la seule chose que vous devez faire maintenant, c’est penser à vous reconstruire. Pour ce faire, vous avez la possibilité d’acheter le programme de reconstruction de Julie. Il vous aidera à travers les différentes étapes du processus de guérison. En attendant, voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Se reconstruire selon sa situation :

Un abus sexuel, c’est quoi ?

Pour commencer, il faut savoir que lorsqu’on parle d’abus, ce n’est pas forcément un acte de nature sexuelle. Il existe différents types d’abus, ce qui explique que les victimes soient aussi nombreuses et diverses. En effet, un harcèlement moral ou physique peut être considéré comme un abus. Un attouchement effectué sur une personne non consentante, ou qui se trouve dans l’incapacité de se défendre est aussi considéré comme un abus.

Néanmoins, la plupart du temps, l’abus est de nature sexuelle. Un abus sexuel est donc un acte à finalité sexuelle, réalisé sous la contrainte. Il se caractérise aussi par la violence, la surprise ou la menace. On parle également d’agression sexuelle pour décrire plus clairement la nature de l’acte. Il faut noter à ce sujet que le viol est une forme d’abus ou d’agression sexuelle. On utilise ce mot uniquement lorsqu’il y a effectivement un rapport sexuel sans le consentement de l’une des personnes concernées.

Qui sont les victimes d’abus sexuels ou émotionnels ?

Les personnes les susceptibles d’être victime d’un abus sexuel ou émotionnel sont les femmes. En raison de leur fragilité, aussi bien physique que morale, elles sont les premières à subir des violences sexuelles ou toutes sortes d’agissements des prédateurs sexuels. En plus des femmes, on peut citer aussi :

  • les enfants
  • les personnes présentant différentes formes de handicap physique ou cognitif
  • les personnes isolées, etc.

Ces personnes-là sont les plus vulnérables, et représentent donc les victimes les plus fréquentes d’abus sexuel ou d’abus émotionnel. Cependant, il faut savoir que les hommes aussi peuvent se retrouver dans cette liste. Bien que cela soit peu fréquent, il existe aussi des hommes qui se retrouvent en position de victime dans les cas d’abus sexuels. Ils sont aussi très peu à en parler, principalement parce que cela pourrait être perçu comme de la faiblesse. Ce qu’il faut savoir, c’est que peu importe que l’on soit un homme ou une femme, quel que soit notre âge, notre condition physique ou notre position dans la société, nous devons toujours dénoncer les personnes coupables d’abus sexuel. Il est important que l’on arrive à lever le tabou sur ce sujet, car en parler représente la première étape pour s’en sortir.

Quels sont les dégâts causés par les agressions sexuelles ?

Les agressions sexuelles laissent les victimes dans un état déplorable. Elles sont complètement détruites, tant physiquement que mentalement. Elles perdent toute confiance en elles-mêmes et en l’humanité en général. Elles sont constamment sur leurs gardes, et n’arrivent même plus à avoir une vie sexuelle épanouie. Il faut noter que face à ce genre de situation, les réactions varient en fonction de l’âge de la victime. Ainsi, chez les enfants et les adolescents victimes d’agression sexuelle, on note généralement :

  •       de la colère et de l’agressivité
  •       des problèmes de comportement
  •       des retards de développement
  •       une faible estime de soi
  •       un comportement sexuel problématique
  •       un isolement social
  •       de l’anxiété, de la peur
  •       des symptômes de dissociation
  •       de la méfiance
  •       des troubles alimentaires
  •       des problèmes relationnels avec leur famille
  •       une mauvaise perception de leur propre corps
  •       des envies suicidaires
  •       des partenaires sexuels multiples
  •       une activité sexuelle précoce
  •       une consommation d’alcool et de drogue
  •       un comportement délinquant, etc.

Chez les personnes adultes, les dégâts causés par une agression sexuelle sont les suivantes :

  •       l’auto mutilation
  •       l’abus de drogue et de toutes sortes de substances illicites
  •       des problèmes de santé mentale
  •       des symptômes de stress post traumatique
  •       des problèmes sexuels comme le vaginisme
  •       des comportements sexuels à risque
  •       un sentiment de culpabilité
  •       une invalidité professionnelle, etc.

Quelles sont les étapes du processus de guérison après un abus ?

Se rétablir après un abus n’est pas une chose facile. C’est un processus parfois très long, qui suit plusieurs étapes spécifiques.

Ré apprivoiser son corps

La première chose à faire après un abus, c’est de ré apprivoiser son corps. Il existe pour cela différentes activités comme le sport ou encore la méditation.

Oser en parler

Pour se reconstruire en douceur après un abus, il faut aussi en parler. Vous devez vous libérer de ce poids et permettre à vos proches de vous aider en vous confiant.

Sortir de l’état de sidération

Les personnes victimes d’inceste dans leur enfance ou d’abus en tout genre à l’âge adulte, restent généralement enfermées dans un état de sidération. Elles ont du mal à réaliser les faits, ce qui les empêche d’évoluer. Il faut donc accepter la situation et prendre conscience que vous l’avez vraiment subit.

Se débarrasser du sentiment de honte

Vous devez vous rappeler que vous n’avez aucune raison d’avoir honte lorsqu’on abuse de vous. Le seul coupable, c’est votre agresseur.

Se réconcilier avec la sexualité

Vous aurez aussi à vous réconcilier avec votre sexualité, en prenant conscience que l’acte sexuel en général n’est pas une mauvaise chose. Vous aurez donc votre sexualité à rebâtir pas à pas.

Quelles conséquences pour les victimes ?

Les conséquences des abus sexuels sont très nombreuses, et varient en fonction de chaque victime. Toutefois, dans la plupart des cas, voici ce que l’on observe.

De lourdes conséquences psychosomatiques

Les victimes doivent vivre avec de lourdes conséquences émotionnelles et psychologiques telles que l’anxiété, la dépression, la dépersonnalisation, l’auto-évaluation négative, etc.

Une perte totale de repères

Après un abus sexuel ou émotionnel, la victime perd ses repères. Toute sa vie se retrouve sens dessus dessous, et elle a du mal à retrouver la paix ou la tranquillité d’esprit.

Les victimes se sentent brisées

Que l’on soit victime d’un séducteur ou d’un inconnu dans la rue, le chaos que l’on ressent à l’intérieur après un abus est le même. On se sent brisé et complètement incapable d’aller de l’avant.

Quels sont les signes qui montrent que l’on a besoin d’aide ?

Après un abus, les victimes gèrent leurs émotions et leurs sentiments de différentes manières. Cependant, le plus souvent, elles ont besoin d’aide pour s’en sortir.

Les violences sexuelles laissent de nombreuses séquelles

Les séquelles laissées par les violences sexuelles sont nombreuses et parfois très graves. Lorsque la victime n’arrive pas à désactiver ses mémoires traumatiques, cela peut affecter sa santé physique et mentale, de même que son comportement.

Les victimes doivent comprendre qu’elles sont victimes

Après un abus sexuel, les victimes ont du mal à accepter leur position, et ont tendance à culpabiliser. Si vous avez ce sentiment, alors vous avez besoin d’aide, que ce soit un contact physique bienveillant, ou une inscription à des groupes de soutien.

Quand et pourquoi se faire accompagner par une aide extérieure ?

Il est primordial pour les victimes d’abus sexuel de demander une aide extérieure, dès les jours suivants le drame. Ne laissez pas le temps passer, car la tristesse et la colère pourraient laisser place au désespoir, ainsi qu’à des envies suicidaires. En plus, une aide professionnelle est la meilleure solution pour une guérison complète et définitive.

Pourquoi faire confiance à Julie pour vous accompagner dans votre reconstruction ?

Si vous cherchez un professionnel pour vous accompagner pendant votre processus de reconstruction après un abus, faites simplement confiance à Julie. C’est une  experte dans le domaine, qui en plus a déjà réussi à se sortir d’un traumatisme émotionnel similaire.

Qui est Julie ?

Julie est un coach et une spécialiste de l’intelligence émotionnelle, qui se propose de vous aider à vous reconstruire après des expériences traumatisantes. C’est une experte dans son domaine, qui a déjà réussi à aider de nombreuses personnes à retrouver une vie saine et épanouie.

Le programme de Julie en détail

Si vous êtes intéressé, sachez que le programme de Julie est intitulé Nouveau Départ. Il se compose de 10 modules, avec un grand nombre d’ateliers vidéo que vous pourrez suivre. Son programme de reconstruction suit 7 étapes, et convient à toutes les personnes qui souhaitent repartir sur de nouvelles bases après un abus.

En résumé, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est très difficile de se reconstruire après un abus. Cependant, cela n’a rien d’impossible, surtout lorsque vous demandez de l’aide au bon moment et aux bonnes personnes. Alors offrez-vous dès maintenant le programme de reconstruction de Julie afin de dépasser cette étape difficile.

FAQ sur les séquelles psychologiques d’un abus et attouchements

Qu'est-ce que l'amnésie traumatique dont souffrent beaucoup de victimes d’abus ?

L’amnésie traumatique décrit en quelque sorte une réaction qui survient lorsque le cerveau « disjoncte ». Pendant l’agression ou l’abus, une dissociation s’opère. Le souvenir reste donc enfoui dans une partie du cerveau, ce qui explique pourquoi la victime n’a pas conscience d’avoir été agressée.

Comment aider un proche qui subit ou a subi l’inceste ?

Pour aider un proche victime d’inceste, il faut l’encourager à en parler. Il faut aussi lui apporter un soutien émotionnel permanent, sans pour autant l’oppresser car cela pourrait avoir un effet contraire à celui recherché.

Peut-on se remettre d'un abus sexuel à l'aide de l'hypnose ?

La réponse est oui ! L’hypnose aide à mieux prendre conscience de la situation et à l’accepter comme une partie de soi. Vous sortez du déni, ce qui représente une étape essentielle de la guérison. L’hypnose vous aide ensuite à prendre de la distance par rapport à cette agression, à être en paix avec vous-même, et à passer à autre chose.

Comment retrouver une intimité après avoir été agressé sexuellement ?

Pour retrouver une vie intime épanouissante après une agression sexuelle, il faut d’abord apprendre à ré apprivoiser son corps. Pour ce faire, vous pouvez compter sur le sport par exemple. Vous pourrez ainsi reprendre le contrôle sur vous-même et accepter à nouveau le contact physique avec une autre personne.