Nouveau Départ

Programme en ligne pour se reconstruire

Découvrez les 7 étapes nécessaires à la reconstruction avec Julie

Vivre un deuil est loin d’être une chose aisée. C’est une étape difficile qui peut conduire à la dépression. Pour ne pas en arriver là, il faut prendre les mesures nécessaires pour se reconstruire en douceur.

L’une des solutions pour y parvenir, c’est d’utiliser le programme de reconstruction de Julie. C’est un guide complet qui vous aide à traverser toutes les étapes difficiles du deuil et à retrouver la paix intérieure. Avant de l’acheter, vous pouvez d’abord découvrir dans la suite, tout ce qu’il faut savoir sur l’expérience de la perte et comment vivre un deuil.

Se reconstruire selon sa situation :

Qu’est-ce que le deuil ?

Pour commencer, le deuil est un terme qui peut avoir plusieurs significations. Il se rapporte à la perte de quelqu’un ou de quelque chose qui comptait dans notre vie. Il traduit aussi la douleur que l’on ressent lorsqu’on doit apprendre à vivre sans cette personne ou cette chose que l’on a perdue. Pour aller plus loin, le deuil représente également la période pendant laquelle on réalise un travail d’adaptation pour surmonter la perte et aller de l’avant.

De manière plus spécifique, la période de deuil se réfère aussi à un ensemble d’actions que l’on doit réaliser en mémoire de l’être aimé disparu. Par exemple, après le décès d’un conjoint, la veuve ou le veuf doit observer une période de veuvage au cours de laquelle toute nouvelle relation amoureuse serait considérée comme un sacrilège. Cela peut aussi s’observer dans un cadre plus général, comme lorsqu’un monarque décède et que le peuple entier décide d’entrer dans un état de grâce pour honorer sa mémoire.

Quels sont les différents types de deuils ?

Le deuil est une période vécue de différentes manières dans chaque situation et selon chaque personne. Nous convenons tous qu’il s’agit d’un grand moment de douleur, car perdre un proche, ne signifie pas la fin de l’amour qu’on lui porte. Accepter la mort de celui-ci et le fait qu’on ne le verra plus, peut donc être très douloureux. Toutefois, selon les différents types de deuil, les sentiments ou les émotions qui caractérisent cette période peuvent évoluer. On retrouve entre autres :

  •       Le deuil anticipé : il s’agit d’avoir conscience que l’on va vivre un deuil, soit pendant les préparatifs d’un divorce, au moment de décider de l’euthanasie d’un animal de compagnie, lorsqu’une maladie incurable touche un proche, etc.
  •       Le deuil absent : il s’agit pour la personne endeuillée, de faire fi de sa douleur et de l’ignorer. Elle agit comme si de rien n’était, parce qu’elle se sent incapable de faire face à la perte.
  •       Le deuil chronique : il s’agit en quelque sorte de traverser le deuil régulièrement, parce qu’on refuse d’accepter la perte. C’est le cas par exemple lorsqu’une personne endeuillée engage un médium ou s’initie à la voyance pour garder des contacts spontanés avec un défunt.
  •       Le deuil retardé : ici la douleur liée à la perte peut se manifester après plusieurs mois ou même plusieurs années. C’est la conséquence du deuil absent.
  •       Le deuil non autorisé : il s’agit de l’incapacité à exprimer sa douleur, à cause de l’incompréhension de l’entourage. Cela survient par exemple lorsqu’on perd un animal de compagnie, lorsqu’un homme ou une femme en couple perd sa maitresse ou son amant, lorsqu’on se sépare d’un partenaire toxique, etc. En gros, on ne s’autorise pas à éprouver de la peine car notre entourage ne considère pas cette perte comme étant importante.

Combien de temps dure le processus de deuil ?

Il est impossible de savoir combien de temps il faut pour surmonter un deuil. En effet, que ce soit dans le cas de la mort subite du nourrisson, ou après plusieurs années de traitement d’un parent malade, le deuil est un sentiment impossible à maîtriser. Il n’existe ni norme, ni temporalité. Chacun est libre de faire son deuil au rythme qui lui convient. Toutefois, d’après les études scientifiques, il semblerait qu’une période d’un an soit nécessaire pour un deuil réussi chez un adulte. Par contre, chez un enfant, une période de six mois suffit, car sa capacité de résilience est plus grande.

Les 7 étapes du deuil

Qu’il s’agisse d’un deuil brutal ou non, il faut plusieurs étapes successives pour surmonter la douleur. L’ordre peut changer d’une personne à une autre, de même que la durée de chaque étape. Cependant, les sept étapes sont indispensables à chaque fois, que ce soit pour faire le deuil de sa maman, pour se remettre d’une rupture difficile ou pour accepter que l’on vient de perdre un être cher (voyage, déménagement, etc.).

Le choc

Le choc émotionnel après un décès est un sentiment inévitable. Il s’agit généralement de la première étape, car elle survient tout juste après l’annonce de la mauvaise nouvelle. Dans le cas d’une rupture amoureuse, ce choc émotionnel est également présent, et peut être plus ou moins grand en fonction de l’effet de surprise.

Le déni

Toutes les personnes en deuil passent par la phase de déni. On refuse de se confronter à la réalité de la situation, et on cherche à se convaincre par tous les moyens que tout reviendra à la normale.

La colère

Perdre quelqu’un ou quelque chose qui compte provoque forcément de la colère. On en veut à la terre entière et parfois aussi à soi-même. Cette phase est essentielle pour évacuer tous les ressentiments et éviter ainsi les problèmes comme la dépression après un décès.

La désorganisation

Cette phase est celle au cours de laquelle toute votre vie est chamboulée. Vous n’avez plus de repère et vous êtes complètement perdu, au point où même votre routine quotidienne est modifiée.

La douleur, la tristesse

Forcément, lorsqu’on perd quelqu’un ou quelque chose qui nous tient à cœur, on se sent triste. La douleur est donc une étape que vous devrez forcément traverser. Il est important à ce niveau de la laisser s’exprimer pour l’évacuer au maximum.

La résignation

Une fois que l’on se rend compte que tout espoir est perdu, on finit par se résigner. On parle aussi de la phase d’acceptation. On accepte enfin la réalité de la situation, ce qui nous permet d’entamer le processus de guérison. En effet, pour se reconstruire et refaire sa vie après un deuil, il faut d’abord apprendre à vivre avec cette perte.

La reconstruction

La reconstruction est la dernière phase du deuil. C’est elle qui survient après l’acceptation ou la résignation. Lorsque vous commencez enfin à voir une lumière au bout du tunnel, cela signifie que vous êtes prêt à guérir. Vous pourrez alors compter sur différentes techniques et astuces pour remonter la pente.

Résignation et résilience : traverser la peine et se reconstruire

Après un deuil, notre résilience est souvent mise à l’épreuve. Vous devez garder à l’esprit que quel que soit le temps que ça prendra, vous finirez par vous reconstruire.

Accepter son mal-être

Pour se résigner et accepter la perte, il faut accepter son mal-être. Reconnaissez que la situation est douloureuse et vous provoque de la peine.

Parler du deuil

Pouvoir parler de ce que l’on ressent, aide à se libérer et à mieux appréhender la situation. Alors évitez de vous renfermer sur vous-même, et autorisez-vous à en parler.

Exprimer ses émotions

Maintenant que vous arrivez à en parler, vous devez aussi laisser vos émotions s’exprimer. Cela implique de pleurer quand vous en ressentez le besoin, de crier pour exprimer votre colère, etc.

Exprimer ses besoins

Pendant un deuil, il faut pouvoir compter sur la présence et le soutien de ses proches. Ceux-ci seront présents pour répondre à vos besoins. Il vous suffit de les exprimer.

Participez à des groupes de parole

Le contact avec d’autres personnes qui traversent la même situation peut s’avérer très bénéfique. Vous pourrez entendre leurs histoires et ainsi vous sentir plus libre de raconter la vôtre.

Ne pas culpabiliser

La culpabilité est l’un des sentiments les plus nuisibles au rétablissement après un deuil. Vous devez donc vous en débarrasser en gardant à l’esprit que vous n’êtes coupable de rien.

Apprivoiser l’absence

Pour finir, vous devez apprendre à apprivoiser l’absence. Vous pouvez avoir des pensées pour un être cher décédé, sans pour autant que cela vous plonge dans un état dépressif. Pour cela, il faut réussir à se faire à son absence.

Quels sont les signes qui montrent que l’on a besoin de se faire aider ?

Après un décès ou une perte, certaines personnes arrivent à s’en sortir seules. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Les personnes en deuil susceptibles d’avoir besoin d’aide sont généralement celles qui font mine d’aller bien dès le début, où celles qui sombrent aussitôt dans la dépression.

Pourquoi faire confiance à Julie pour vous accompagner dans votre reconstruction après un deuil ?

Si vous avez besoin d’aide pour vous reconstruire après un deuil, vous pouvez compter sur Julie et sur son programme de reconstruction.

Qui est Julie ?

Julie est un coach qui se propose de vous accompagner dans votre processus de reconstruction après un deuil. Elle est aussi spécialisée en intelligence émotionnelle et vous sera donc d’une grande aide.

Le programme de Julie en détail

Le programme de Julie se compose de 10 modules. Il vous donne droit à des fichiers audio et vidéo, ainsi qu’à un carnet d’accompagnement de 45 pages.

Le livre vivre le deuil au jour le jour

VIVRE LE DEUIL AU JOUR LE JOUR (Ed.2018)
279 Avis
VIVRE LE DEUIL AU JOUR LE JOUR (Ed.2018)
  • Fauré, Docteur Christophe (Author)

Pour réussir à traverser votre phase de deuil, vous pouvez vous offrir aussi le livre de Christophe Fauré « Vivre le deuil au jour le jour ». Il apporte des réponses aux questions que l’on se pose pendant un deuil, et offre un véritable réconfort aux personnes endeuillées.

En résumé, il existe plusieurs solutions pour se reconstruire après un deuil. Vous pouvez même avoir recours à la spiritualité. Quoi qu’il en soit, le programme de reconstruction de Julie sera d’une grande aide pour retrouver une vie normale.

FAQ sur comment se reconstruire après un deuil

Comment se sortir d'un deuil difficile après le suicide de l'être aimé ?
Il faut se faire aider par un professionnel du domaine. Vous pouvez opter pour des rendez-vous chez un psychologue afin d’en parler, ou pour l’inscription à un groupe de soutien.
Comment se remettre d'un deuil amoureux ?
Pour se remettre d’un deuil amoureux, il faut suivre les mêmes étapes que pour la perte d’un être cher, et demander l’aide d’un professionnel.
Comment savoir que son deuil est terminé ?
Le deuil est véritablement terminé lorsqu’on arrive à refaire des projets pour le futur, à être heureux et à penser au défunt sans avoir le cœur en miette.
Comment affronter Noël quand un être cher nous manque ?
Pendant cette période de fête, vous devez avant tout vous autoriser à parler de la perte de l’être disparu avec les autres membres de la famille. Préservez aussi vos traditions comme chaque année, en ayant une pensée symbolique pour le défunt.